Presse

Lun

20

Sep

L'ouverture du Relais Postal PDF Imprimer Envoyer

La future épicerie accueille déjà le relais postal - Augan

lundi 07 juin 2010


Une vingtaine de volontaires ont mis la main à la pâte pour tendre  les murs du futur bar d'une couche de chanvre et chaux. Ouverture  probable début juillet.</P>

La coopérative le Champ commun, son épicerie communautaire, son bar, sa microbrasserie et maintenant son relais postal, c'est un peu comme une maison clé en main. Des services à tous les étages, pour les habitants du village, qui seront opérationnels pour la plupart dès le début de l'été.

Le premier en fonctionnement, le relais postal que les coopérants appellent en souriant leur « refuge postal ». Depuis la fermeture de La Poste dans le village le 1 er juin, la coopérative reçoit, abrités dans la cour dans une petite cabane, les services postaux. Un choix de la municipalité qui a préféré cette formule plutôt que l'agence communale postale.

Timbres, recommandés, colis, prétimbrés, France, Europe, monde et même un service bancaire pour ceux qui possèdent un compte à La Poste. On peut y retirer jusqu'à 150 € par semaine et déposer ses chèques. Et des horaires plus souples pour les gens qui travaillent. Ce service sera ouvert du mardi au samedi, de 8 h à 20 h et le dimanche de 8 h à 13 h.

L'épicerie prête le 25 juin

En parallèle, les travaux se poursuivent. L'épicerie devrait être prête le 25 juin. La charpente de l'extension est posée. Le bar qui accueillait samedi une vingtaine de volontaires pour un chantier chanvre - chaux, devrait ouvrir ses portes en début juillet. Une microbrasserie devrait également voir le jour dans peu de temps.

Samedi soir, le futur ancien bar accueillait un concert live retransmis en direct sur les ondes de Timbre FM, la radio locale du village, qui vient de reprendre de la voix...

Catherine GENTRIC.

 

Lun

20

Sep

Les journaux ont presque compris l'esprit du Garde Manger PDF Imprimer Envoyer

L'épicerie bio Le Garde-Manger est enfin ouverte - Augan

jeudi 15 juillet 2010


Mathieu Bostyn, gérant de la coopérative Le Champ Commun, est  également responsable de l'épicerie.</P>

Depuis vendredi dernier, la coopérative le champ commun a ouvert son épicerie à Augan. Elle s'appelle Le Garde-Manger. Le projet consistait à « construire, au coeur de la ville, un lieu de vie, d'échanges, de partage et d'action, explique Mathieu Bostyn. Le commerçant joue un rôle social très important. »

L'objectif de ce commerce de proximité est simple « valoriser le bio et les produits locaux, tout en vendant des produits conventionnels. » L'épicerie est impeccablement rangée. Les rayons et étalages fabriqués en bois apportent à la boutique une ambiance conviviale et familiale qui n'existe pas dans les grands supermarchés.

Dans les coulisses de l'épicerie, assez peu de stock. « L'idée, c'est que presque toute la marchandise soit en rayon, explique le gérant. Nous avons la chance d'être livrés 2 à 3 fois par semaine en produits frais. Il est donc inutile de garder des réserves. »

Pour certains produits, l'approvisionnement des rayons se fait... par téléphone. Lorsqu'Yvette prévient qu'il n'y a plus de tomates, Mathieu dégaine son portable, et demande au producteur du coin de le livrer.

Au total, 1 700 produits sont référencés dans l'épicerie, dont 30 « en vrac », qui s'achètent au poids. Les clients y trouvent leur compte : « on n'a tout ce qu'il nous faut, et on n'est pas tenté de prendre plus. »

Coopérative certes, mais « entreprise avant-tout, explique Mathieu Bostyn. Nous avons des impératifs de rentabilité ». Les prix sont fixés par la commission garde-manger de la coopérative. Cette dernière compte 12 personnes, et se réunit une fois par semaine. Pour rentrer dans leurs frais, les gérants fixent des objectifs. Par exemple 500 € de chiffre d'affaires quotidien pour l'épicerie. « Pour l'instant, le pari est tenu », se réjouit le gérant du Garde-Manger. Le panier moyen se situe autour des 10 €.

La coopérative à laquelle le garde-manger appartient est née en décembre 2009. Elle compte actuellement 84 membres, dont 8 producteurs qui alimentent les rayons du magasin. Pour tenir le bar et l'épicerie, Le Champ Commun emploie 5 personnes.

Ouvert du lundi au mercredi de 8 h à 20 h, le vendredi de 8 h à 20 h, le dimanche de 8 h à 13 h. Fermé le jeudi.

Sarah Castilles

 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 2
Plus d'infos

Newsletter

Si vous désirez vous inscrire à notre newsletter veuillez inscrire votre adresse e-mail dans le champs ci-dessous.