Prog du Mois

Jeu

04

Aoû

Le Champ Commun, une coopérative au service de tous PDF Imprimer Envoyer

1

 

À Augan, la toute jeune coopérative Le Champ Commun(1) a ouvert en 2010 un bar et une épicerie, Le Garde-Manger. Le commerce, qui assure aussi un relais postal, fait la part belle aux produits biologiques et locaux.

À l’origine du projet ? Un groupe de trentenaires du Nord de la France, qui avait l’habitude de se retrouver régulièrement à Augan. « Nous avons partagé beaucoup de choses ensemble, notamment des voyages en Afrique, confie Mathieu Bostyn, gérant du Champ Commun. Nous avons eu envie d’élaborer un projet économique commun, qui nous permette à la fois de créer nos emplois et d’appliquer notre philosophie de vie. Le slogan du Champ Commun : “Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”… »

3
Mathieu Bostyn a beaucoup planché sur le projet, en collaboration avec Henry-George Madelaine. Diplômés en sociologie, les deux compères ont réfléchi aux buts de la future structure, et opté pour un statut de coopérative. Le Conseil général du Morbihan leur a octroyé une aide à l’investissement de 8 000 euros. Aujourd’hui, Le Champ Commun compte 7 associés-salariés (4 équivalents temps plein). Le système de coopérative leur permet de prendre part aux décisions. Consommateurs et fournisseurs peuvent aussi voter. « Dans notre épicerie, Le Garde- Manger, nous mettons en valeur les produits biologiques et locaux, tout en vendant des produits conventionnels. L’idée est d’inciter tout un chacun à repenser sa manière de consommer, et à participer au renouveau de la paysannerie », souligne Mathieu Bostyn. Le Champ Commun assure aussi un rôle de service public, notamment à travers son relais postal, en partenariat avec La Poste. Quant au bar, des événements culturels y sont programmés tous les week-ends, pour le plus grand plaisir des Auganais, toutes générations confondues.

2Des projets plein la tête
Le Champ Commun fourmille d’idées. « Le premier stade est franchi. Nous avons lancé la coopérative, et créé une SCI(2) pour acheter la maison dans laquelle nous avons ouvert l’épicerie et le bar, relève Mathieu Bostyn. Les travaux sont en phase terminale. Ils ne concernent plus que les bureaux à l’étage, et le nouvel emplacement du bar, que nous avons choisi d’accoler à l’épicerie pour rendre le moment des courses plus convivial. » Mais Le Champ Commun a plus d’un projet dans sa musette. « Nous allons prochainement faire des tournées en camion ! annonce le gérant du Champ Commun. Les Auganais n’auront plus que trois pas à faire pour leurs petites courses de dépannage. Nous envisageons même des livraisons à domicile, notamment chez les personnes âgées. » Ce genre de services est une manière de maintenir les anciens le plus longtemps possible à domicile. Le Champ Commun réfléchit également à proposer de la viande élevée localement, en collaboration avec le boucher du bourg. Une micro-brasserie artisanale « L’Auganaise » est par ailleurs sur le point de voir le jour. Une réflexion est enfin menée sur la création d’un service de bricolage, voire d’une antenne spécialisée dans l’éco-construction… Affaires à suivre !

(1) Le Champ Commun est une coopérative de type SCIC (société coopérative d'intérêt collectif).

(2) SCI : société civile immobilière.

Morbihan / Le magazine du conseil général - février/MARS 2011 - n° 28